Perspectives de développement du marché

Nous sommes ancrés sur un marché porteur.

En France, près de la moitié des dépenses des ménages est consacrée aux services.

En 1999, le marché des services de proximité payants représentait déjà 6,02 milliards d’euros.

Aujourd’hui, le marché des SAP représente déjà plus de 20 milliards d’euros de CA.

D’après les estimations de l’INSEE, actuellement, plus de 10 millions de personnes âgées et 8 millions de personnes handicapées ont besoin d’une aide quotidienne ou momentanée. Pouvoir vivre, ou continuer à vivre chez soi en toute sécurité et dans des conditions décentes, est pour ce public une priorité.

Le pourcentage des plus de 80 ans, âge le plus fréquent de la perte d’autonomie, passera de 18 à 30% d’ici 2050. Il s’agit du phénomène “Papy Boom”.

graphique-apa

Selon l’INSEE, la population des plus de 75 ans sera multipliée par 2,5 entre 2000 et 2040 pour atteindre plus de 10 millions de personnes en 2025, 14,7 millions en 2040 et 16,2 millions en 2060.

0
Millions
d'heures rémunérées dans le secteur
0
Millions
de ménages français recourant aux SAP/SAAD
0
%
part des SAP/SAAD dans le PIB
+
0
Million
salariés

Les 3 grandes familles de services à la personne concernent la garde d’enfant avec 6%, les services de facilitation de la vie quotidienne avec 37% et l’assistance aux personnes âgées ou en situation d’handicap avec 57%.

Les activités selon le mode d’intervention sont réparties en 3 groupes, le premier est celui des prestataires (associations et entreprises) qui représente 38% avec une augmentation de 8% depuis 2010. Le deuxième groupe est celui des emplois direct représenté avec 56% mais connaît une une baisse de 9% depuis 2010. Le dernier groupe est celui des mandataires avec 6%, qui est aussi en baisse de 11% depuis 2010.

L'APA a représenté

Quelles réponses aux enjeux de demain ?

Des Français souhaitent vieillir à domicile en 2015

Des besoins d’accueil pour les enfants de moins de 3 ans non satisfaits

Des Français rencontrent des difficultés professionnelles faute de possibilités de garde d’enfants ou de solutions d’accompagnement pour leurs proches.

Des Français estiment que l’accomplissement des tâches ménagères rend difficile la gestion entre vie professionnelle et vie personnelle

Vous souhaitez devenir franchisé ?

  • 1,2 millions de personnes âgées étaient en perte d’autonomie en 2014. Ce chiffre devrait augmenter d’ici 2060 pour atteindre 2,6 millions de personnes
  • 84 ans, c’est l’âge moyen d’entrée en maison de retraite et un plébiscite pour le bien vieillir à domicile
  • 0.81 point de PIB, c’est la part que vont consacrer les familles à la perte d’autonomie en 2016 contre 0.36 en 2011
personne-aide-handicape